Bienne: la police aurait dû mieux se renseigner sur le forcené

La police cantonale bernoise n'a pas commis de fautes graves lors de son intervention contre le forcené de Bienne. Mais elle aurait dû davantage se renseigner sur ce retraité pour mieux cerner son profil et éviter une mauvaise appréciation de ses motivations.Ces constats figurent dans le rapport de l'expert chargé d'analyser le déroulement de l'opération policière qui a tenu en haleine toute la Suisse durant dix jours voici près d'une année. Dans son rapport dévoilé mardi, l'ancien conseiller d'Etat zougois Hanspeter Uster estime que lors d'une intervention policière de longue durée, il est impossible que tout se passe à la perfection. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes