Boudry (NE): soupçon d'actes d'ordre sexuel contre des requérants

Le Ministère public du canton de Neuchâtel a ouvert une enquête pénale pour abus de faiblesse à l'encontre de huit personnes travaillant au centre de requérants d'asile de Perreux, à Boudry (NE). Elles auraient entretenu des relations intimes avec des requérants.Parmi les huit personnes concernées, cinq sont membres du personnel de l'entreprise de sécurité et trois sont des employés du service cantonal des migrations. Elles ont été interpellées et entendues sur les faits entre le 7 et le 14 février, a indiqué vendredi la Chancellerie d'Etat. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes