Chasse: certains pièges enfreignent la protection des données

Un chasseur qui installe un piège photographique dans la forêt est passible de poursuites. Les appareils photo munis de détecteurs de mouvements et d'un déclenchement automatique contreviennent à la protection des données.Les organisations de protection de la nature peuvent également être inquiétées. "Il y a violation de la protection des données lorsqu'une personne privée installe un piège photographique dans l'espace public et que des personnes peuvent être identifiées", a indiqué lundi la porte-parole du Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence Eliane Schmid. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes