Collision à Granges-près-Marnand (VD): un mort et 26 blessés

Le bilan de la collision entre deux trains de voyageurs à Granges-près-Marnand (VD) a été revu à la baisse. En plus de la mort d'un des conducteurs, les secours font état de 26 blessés hospitalisés sur les 46 passagers du train. Le premier bilan évoquait 35 blessés.

La vie des blessés n'est pas en danger, précise la police cantonale. Ces personnes ont été emmenées par la Rega ou par ambulance dans les hôpitaux de Payerne, Yverdon, Montreux, Fribourg et au CHUV à Lausanne. Cinq d'entre elles étaient gravement atteintes.

Une dizaine de personnes plus légèrement touchées ont été prises en charge par des médecins sur place. Plusieurs victimes étaient en état de choc. Une cellule de soutien psychologique a été mise sur pied.

CFF "bouleversés"

Les CFF ont exprimé mardi matin leurs condoléances à la famille de la victime. "La direction et les employés des CFF sont bouleversés par l'annonce du décès de leur collègue et par le fait que des blessés soient à déplorer", déclare l'entreprise dans un communiqué.

Les investigations se poursuivent afin de déterminer avec précision les circonstances exactes de l'accident. Une conférence de presse conjointe de la police cantonale et des CFF est annoncée pour 11h00 à Lausanne.

L'accident s'est produit à 18h45, alors qu'un train était en phase de ralentissement et l’autre d’accélération à la sortie de la gare. «Nous avons entendu un grand bruit», ont indiqué des voisins. Une des deux locomotives s’est encastrée dans l’autre mais aucun wagon n’a déraillé.

Grue de 200 tonnes

D'importants moyens ont été mis en place sur le site pour séparer les deux convois, qui devaient être tractés au moyen de locomotives. Une grue de 200 tonnes, ainsi que du matériel de désincarcération, ont été emmenés sur place.

Vers 01h30 du matin, les opérations menées par les pompiers ont permis de séparer les deux motrices et de dégager le cockpit d'une des deux locomotives. A l'intérieur, les secouristes ont découvert le pilote sans vie. Le procureur a ordonné une autopsie afin d'identifier formellement le corps.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes