Conflit fiscal: la droite rejette tout nouvel accord

Le refus par le Bundesrat allemand de l'accord fiscal avec la Suisse n'étonne pas les partis politiques suisses. Si la droite rejette tout nouvel accord, la gauche estime qu'il est temps maintenant de passer à l'échange automatique d'informations.Christophe Darbellay n'est pas surpris. "La campagne électorale des socialistes en Allemagne, soutenus par les socialistes suisses", a pesé dans ce refus, a-t-il ajouté. Le président du PDC s'oppose pourtant catégoriquement à tout nouvel accord: "C'était à prendre ou à laisser". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes