Conseil d'Etat genevois: onze candidats au 2e tour pour sept sièges

Les Genevois sont appelés aux urnes ce dimanche pour renouveler leur gouvernement. Aucun des 29 candidats en lice au premier tour n'a été élu. Ils ne sont plus que onze au second tour, dont les trois conseillers d'Etat libéraux-radicaux sortants.

Arrivés en tête le 6 octobre, Pierre Maudet et François Longchamp seront réélus. Le sort de leur collègue et colistière Isabel Rochat est, en revanche, moins certain. Elle pourrait, comme au premier tour, se faire voler la politesse par les deux candidats démocrates-chrétiens, le maire de Bernex Serge Dal Busco et le conseiller national Luc Barthassat.

L'Entente est attaquée sur sa droite par la conseillère nationale UDC Céline Amaudruz et surtout par deux MCG. Le conseiller national Mauro Poggia, figure respectable du parti antifrontalier, s'était placé sixième le 6 octobre, tandis qu'Eric Stauffer, maire d'Onex, était arrivé huitième.

A gauche, trois candidats doivent sauver le siège socialiste et un des deux fauteuils écologistes. La mieux placée est la députée socialiste Anne Emery-Torracinta, candidate malheureuse à l'élection complémentaire de 2012. A ses côtés figurent le conseiller administratif socialiste de Vernier Thierry Apothéloz et le conseiller national écologiste Antonio Hodger.

Les premières tendances sont attendues dimanche en début d'après-midi. On saura alors si le bloc populiste, qui compte désormais 31 députés au Grand Conseil, fera son entrée au gouvernement genevois ou s'il restera dans l'opposition.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes