Contingents: Philipp Müller craint un afflux massif de migrants

L'UDC souhaite réguler l'immigration par des contingents définis en fonction des besoins des cantons et des branches, une proposition qui rend sceptique Philipp Müller, président du PLR. Interviewé par la "Schweiz am Sonntag", celui-ci dit redouter un afflux massif de migrants.

"Si je totalise les besoins communiqués par les différentes branches, je compte au moins 120'000" migrants requis par année en Suisse, relève Philipp Müller. En appliquant ce principe, l'initiative de l'UDC équivaudrait alors à "une initiative soutenant l'immigration de masse".

D'après le président du PLR, ce n'est pas au Parlement, mais au Conseil fédéral, de fixer le plafond pour l'immigration. Il ne donne toutefois pas de chiffres.

La Suisse admet chaque année plus de 40'000 migrants provenant d'Etats non membres de l'Union européenne, rappelle en outre Philipp Müller, un phénomène qu'il juge "incompréhensible". Selon lui, on aurait pu "changer cela depuis longtemps", alors qu'à présent le nouvel article constitutionnel après le "oui" à l'initiative de l'UDC promet de ne plus être compatible avec la libre circulation.

/ATS


Actualisé le