Corine Mauch (PS) réélue à la mairie de Zurich

Corine Mauch reste maire de Zurich alors que le PLR récupère son deuxième siège à l'exécutif de la ville grâce à Filippo Leutenegger. Le conseiller national a arraché dimanche l'un des deux fauteuils verts lors des élections communales. La gauche reste toutefois largement majoritaire à la municipalité où elle dispose de six sièges sur neuf.

Corine Mauch n'a pas laissé l'ombre d'une chance à Filippo Leutenegger. Dans l'élection à la mairie, la socialiste a obtenu 48'608 voix contre 32'276 à son adversaire. Elle est sortie gagnante dans tous les arrondissements de la ville.

Le taux de participation a atteint 43,4%. A l'exécutif, Andres Türler (PLR) a obtenu le meilleur résultat avec 56'907 voix, devant la maire Corine Mauch (PS), 55'646 voix et les autres sortants dans l'ordre suivant: Daniel Leupi (Verts), Gerold Lauber (PDC), André Odermatt (PS), Claudia Nielsen (PS) et Richard Wolff (Gauche alternative).

Filippo Leutenegger 8e

Elu en huitième position avec 42'193 voix, Filippo Leutenegger (PLR) entre à l'exécutif de la cité de Zwingli, tout comme le socialiste Raphael Golta, 9e avec 40'178 voix. Ce dernier a ainsi réussi à défendre le quatrième siège du PS, occupé jusque-là par Martin Waser qui ne se représentait pas.

Le second candidat vert Markus Knauss fait les frais de l'élection de Filippo Leutenegger. Distancé à environ 4900 voix de la neuvième place, il ne succédera donc pas à sa collègue de parti Ruth Genner qui ne briguait pas de nouveau mandat.

Aucune chance pour l'UDC

L'UDC ne fera en outre pas son retour dans l'exécutif de Zurich après 24 ans d'absence. Ses candidats Nina Fehr Düsel et Roland Scheck ont été largement distancés. Les Vert'libéraux n'auront pas non plus de représentant à la municipalité, leur candidat Samuel Dubno réalisant un score décevant, derrière les deux UDC.

Le candidat des Démocrates suisses Walter Wobmann termine 14e loin derrière alors que Peter Keel (15e), du Parti pirate, ferme la marche des candidats officiels soutenus par des partis. Deux candidats exotiques se sont partagés les miettes restantes.

Parlement: PLR et alternatifs vainqueurs

Au parlement de la ville (125 sièges), le PS reste la première force électorale avec 38 mandats mais il en perd un. L'UDC perd deux sièges et passe à 22 sièges. Grand vainqueur du jour, le PLR (21) progresse de 3 sièges. Les Verts restent stables à 14 sièges, talonnés d'une unité par les Vert'libéraux (+1).

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes