Crime de Peseux: le défense plus clémente que le Ministère public

Le Ministère public de Neuchâtel a requis une peine de 22 ans de prison contre l'ex-petit ami meurtrier d'une jeune femme de 19 ans, en novembre 2010 à Peseux (NE). La défense a plaidé pour une sanction plus clémente, une requête à laquelle ne s'est pas opposée la partie civile.Le Tribunal criminel du Littoral et Val-de-Travers, siégeant à Neuchâtel, a annoncé qu'il rendrait son verdict mercredi à 18h00. La décision va mettre fin à un procès de deux jours auquel a assisté un public nombreux, touché par le drame survenu le 24 novembre de l'année dernière. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes