Début des festivités du carnaval de Bâle

Le coup d'envoi du plus grand carnaval de Suisse, celui de Bâle, a été donné à 04h00 avec le "Morgestraich". Toutes les lumières de la ville se sont éteintes pour mettre en valeur les lanternes brandies par les cliques qui ont défilé devant un public nombreux et enthousiaste.

Les groupes ont commencé à déambuler dans les rues au rythme des fifres et des tambours. Les innombrables chantiers, les projets contestés de tours dans la cité rhénane et la multiplication des nouvelles interdictions font partie des thèmes retenus par les cliques cette année.

Quelques sujets internationaux, comme le scandale des écoutes par la NSA, sont aussi brocardés. D'autres thèmes ne seront dévoilés que lors du grand cortège prévu dès 13h30. En tout, 466 groupes, soit quelque 11'200 personnes, se sont inscrits pour y participer et défiler au centre-ville.

Peu d'inciden

Des millliers de spectateurs ont afflué lundi matin, notamment grâce à des trains spéciaux. Les festivités ont débuté de manière paisible, s'est félicité le Département cantonal de la sécurité et de la justice. La police n'a signalé que quelques incidents mineurs, dont une bagarre.

Les secouristes ont dû intervenir à trois reprises, surtout pour des cas d'abus d'alcool. Et avant le "Morgestraich", la police a dû évacuer une voiture et une centaine de vélos qui encombraient le parcours malgré la signalisation qui avait été mise en place.

Le carnaval de Bâle prendra fin jeudi au petit matin, après trois jours de fête durant lesquels le temps promet d'être ensoleillé et chaud.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes