Démission Hildebrand: regrets des milieux politiques et économiques

Il aura fallu huit jours, après la publication de l'affaire dans la presse, pour que Philipp Hildebrand jette l'éponge. Sa démission annoncée à la surprise générale lundi après-midi est largement regrettée. Les partis appellent à faire la lumière sur l'origine de l'affaire.Philipp Hildebrand estime que cette affaire pourrait nuire à la crédibilité de la Banque nationale suisse (BNS). Sa capacité d'action en est également compromise, a déclaré devant les médias à Berne le désormais ex-président de la BNS de 48 ans, en poste depuis deux ans. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus