Dernier hommage rendu à Hans Ruedi Giger à Zurich

Proches, compagnons de route et fans de Hans Ruedi Giger ont rendu vendredi à Zurich un dernier hommage à l'artiste grison, décédé il y a deux semaines. Le créateur du monstre de l'espace "Alien" a été inhumé dimanche dernier dans la plus stricte intimité à Gruyères (FR).

Le monde de la culture n'était que peu représenté dans l'église Fraumünster de Zurich pour dire adieu au créateur fantastique. Jusqu'à sa mort le 12 mai à 74 ans, Hans Ruedi Giger est resté considéré comme un artiste marginal.

"Toujours sous-estimé"

"Les gens qui ne se confrontent pas à son oeuvre en raison de sa noirceur passent à côté de beaucoup de choses", a déclaré le musicien de death metal Tom G. Warrior alias Tom Gabriel Fischer durant la cérémonie. Hans Ruedi Giger a toujours été sous-estimé, a déploré celui pour qui l'artiste était un mentor.

"Il est à peine supportable que ce magicien du langage des images ait si souvent été réduit à son rôle de créateur d''Alien'. Il était pourtant bien plus: une inspiration pour tous", a témoigné Tom G. Warrior. D'autres invités ont décrit le maître de l'obscur en ces termes: chaleureux, plein d'humour, hospitalier, modeste et parfois anxieux.

Son médecin et ami Reinhard Weisshaupt a évoqué son penchant pour les douceurs: "Il adorait le sucré. Il aurait pu en manger jusqu'à en mourir." Ironie du sort, l'artiste est décédé en chutant dans les escaliers de sa maison zurichoise, alors qu'il voulait apporter du gâteau à son épouse.

Eclair durant l'enterrement

Le corps de Hans Ruedi Giger repose dans le cimetière de Gruyères, non loin du musée qui porte son nom. L'unique musée HR Giger au monde a ouvert ses portes en 1998. Cette institution privée montre en permanence 250 travaux du Grison, essentiellement des toiles et des sculptures. Elle propose en outre des expositions temporaires d'autres créateurs.

Durant l'enterrement de Hans Ruedi Giger, un éclair a traversé le ciel, a confié le syndic de Gruyères à "La Liberté". "Cela a donné à la cérémonie un aspect assez mystérieux qui correspondait parfaitement à l'univers de Monsieur Giger."

/ATS


Actualisé le