Des centaines de jumeaux de tout âge réunis à Domdidier (FR)

Une foule de jumeaux, voire de triplés ou plus, vont affluer samedi au village de Domdidier, dans la Broye fribourgeoise. Quelque 300 à 400 personnes au total, y compris les familles des "multiples", sont attendues à ce grand rassemblement organisé par une maman. Elles viendront de divers cantons, et même de France.

Ce rassemblement constitue une première dans cette ampleur en Suisse. Il existe d'autres réunions mais plus restreintes, dans le cadre d'associations, a expliqué à l'ats l'organisatrice Sandra-Valérie Moser, 39 ans, mère de quatre enfants dont deux jumelles d'un an.

La fête "cartonne, c'était déjà complet depuis deux ou trois semaines" avec 300 réservations, a-t-elle ajouté. Les doyennes des participants, pour l'heure, sont deux jumelles de 78 ans qui habitent à Estavayer (FR).

Bénévoles

Comme de nombreuses familles supplémentaires se sont annoncées, l'organisatrice a fait en sorte de pouvoir en accueillir davantage: la présence d'infirmières et pompiers bénévoles permet de répondre aux normes de sécurité. Pas question de refuser du monde: si des non-inscrits viennent, "on trouvera des solutions de toute façon".

Au menu: discussions, grand repas canadien, jeux et diverses animations, dont l'une proposée par les pompiers venus avec camion et lances à incendie. Un lâcher de ballons ainsi qu'un studio avec un photographe bénévole, notamment, complètent le programme.

C'est le rassemblement annuel de Pleucadeuc, en Bretagne, qui a inspiré la Broyarde. Mais là-bas, ils sont des milliers et la fête existe depuis des décennies, note-t-elle. "Ils ont des dortoirs, cantines, concerts, la totale."

Vers une association

Pour conduire les festivités samedi, Sandra-Valérie Moser s'est entourée de cinq personnes, auxquelles s'ajoute le coup de main d'un petit réseau de mamans du village. Elle travaille sur ce projet depuis cinq mois. Face à ses demandes de soutien, les commerces de sa localité ont joué le jeu. En revanche, les grandes chaînes ne sont pas entrées en matière.

Pour ancrer son projet dans la durée, l'organisatrice souhaite aussi créer une association, qui fait défaut pour l'heure en terres fribourgeoises alors qu'il en existe dans d'autres cantons romands. A noter qu'il existe un magazine romand dédié au sujet, "Multiples", qui propose tous les deux mois des articles et témoignages.

L'an passé en Suisse, près de 1600 accouchements sur environ 81'000 étaient des accouchements multiples (soit près de 2%). Une trentaine ont donné naissance à des triplés ou davantage, selon l'Office fédéral de la statistique (OFS).

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes