Deux ans avec sursis contre le conducteur qui avait tué un ouvrier

Le procès d'un Français de 29 ans qui avait fauché un jeune ouvrier sur l'autoroute A9 s'est ouvert jeudi à Lausanne. Le Ministère public a requis deux ans avec sursis. Le verdict sera prononcé en fin de journée.

Pendant l'audience, le Haut-Savoyard a affirmé ne se souvenir de rien. En novembre 2011, il avait renversé un ouvrier bâlois de 24 ans juste après être entré sur l'A9 à la Blécherette. Il avait ignoré la nombreuse signalisation du chantier, alors que son taux d'alcoolémie était de deux pour mille.

/SERVICE


Actualisé le