Deux tiers des Suisses rêvent d'une retraite à la campagne

Deux tiers (66%) de la population helvétique souhaitent passer leur retraite à la campagne en Suisse. Et 59% aimeraient franchir cette étape de la vie dans un logement dont ils seraient propriétaires. Avec l'âge, la proximité des soins médicaux, transports publics et commerces gagnent en importance.

Pendant la vie active, les critères de choix sont différents, selon une enquête représentative présentée mardi à Zurich. Cette recherche a été mandatée par l'assureur Swiss Life, qui détient le plus gros portefeuille immobilier privé de Suisse. Le coût des loyers, la proximité de la nature ou la sécurité jouent un plus grand rôle.

Les jeunes se montrent plutôt pessimistes, relève l'étude. Près d'une personne interrogée sur deux, âgée entre 18 et 29 ans, dit ne pas faire confiance au système de prévoyance actuel et doute de pouvoir un jour accéder à la propriété.

Le sondage a été mené auprès de 848 personnes entre 18 et 65 ans, en Suisse alémanique et romande. Il a été réalisé en ligne par l'institut LINK entre le 9 et le 19 août dernier. Ses résultats doivent permettre à Swiss Life de déterminer si divers projets en préparation correspondent aux besoins des seniors.

/SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus