Echec d'initiatives sur la BNS, l'armée et les caisses de pension

Le peuple ne votera pas sur une réglementation plus stricte de la Banque nationale suisse (BNS), des engagements de l'armée et des caisses de pension. Trois initiatives populaires en ce sens ont échoué, alors que le délai fixé pour la récolte des signatures était fixé à mercredi prochain.L'enseignant bâlois Marc Meyer, président du comité d'initiative, n'a pas réussi à réunir les 100'000 paraphes nécessaires, a-t-il indiqué mercredi, confirmant une information du quotidien "Blick". Il n'a pas souhaité préciser combien il en a récolté. /SERVICE


Actualisé le