Evasion à Lausanne: quatre personnes interpellées mercredi

Deux des cinq détenus, qui se sont enfuis mardi de la prison du Bois-Mermet à Lausanne, ont été interpellés par la police mercredi à Cheseaux-sur-Lausanne. Deux individus impliqués dans l'évasion ont aussi été arrêtés, l'un au même endroit et l'autre dans le canton de Lucerne.Les deux évadés connus pour appartenir à l'organisation criminelle des Pink Panters sont toujours en liberté, a indiqué la police. L'intervention de mercredi, dans un appartement situé à Cheseaux-sur-Lausanne, a nécessité l'engagement de près de quatre-vingt policiers, dont des renforts fribourgeois, valaisans, genevois et de la police fédérale.Les nombreuses investigations policières effectuées depuis l'évasion ont permis de localiser l'appartement de Cheseaux-sur-Lausanne, dans lequel les fugitifs étaient susceptibles de se cacher. Outre un Albanais de 34 ans, en exécution anticipée de peine pour infractions graves à la loi sur les stupéfiants, et un Kosovar de 22 ans, lui aussi en exécution anticipée de peine pour vol, dommages à la propriété et violation de domicile, un Serbe de 47 ans y a été appréhendé.Les investigations se poursuiventIl intéresse la police dans une autre affaire et pourrait être impliqué dans la logistique de l'évasion. Un autre Serbe, de 37 ans, domicilié dans la région de Lausanne et également impliqué dans la logistique de l'évasion, a été identifié et interpellé, mercredi soir dans le canton de Lucerne.Les investigations se poursuivent pour intercepter les trois autres détenus en fuite, a précisé la police. Il s'agit en particulier d'un Serbe de 45 ans et d'un Français de 47 ans, tous deux connus pour appartenir à l'organisation criminelle des Pink Panters et en exécution anticipée de peine pour brigandage qualifié et infractions aux lois fédérales sur les stupéfiants et les armes.Le troisième larron encore en fuite est un Bosnien de 31 ans. Il était notamment détenu pour vol. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus