Filippo Lombardi pour un groupe parlementaire commun PDC-PBD

PDC et PBD discutent d'une alliance en vue des élections fédérales de 2015. Les deux partis pourraient même constituer un groupe parlementaire commun, confie Filippo Lombardi, président du groupe PDC au Parlement, dans une interview parue samedi dans l'"Aargauer Zeitung".

"Un groupe parlementaire commun est une option réaliste, que je soutiens personnellement", affirme au quotidien alémanique le conseiller aux Etats tessinois de 57 ans. "Espérons que les discussions en cours se termineront dans le courant de l'année."

D'après M. Lombardi, il n'est pas question dans ces débats d'une fusion des deux partis.

Le Tessinois s'exprime également sur le "oui" à l'initiative de l'UDC contre l'immigration de masse, clairement exprimé dans son canton. "Je ne suis pas un grand ami des campagnes basées sur la peur, mais on aurait pu mieux avertir les gens du retour de bâton de l'Union européenne et de ses suites désagréables", souligne-t-il.

Il considère toutefois qu'une nouvelle votation sur ce même article de la Constitution serait "un mauvais signal". M. Lombardi mise davantage sur un éventuel contre-projet à l'initiative d'Ecopop en cours de traitement: "nous pourrions ainsi reformuler l'article sur l'immigration de masse", assure-t-il.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes