Formation: des bourses pour les jeunes au lieu de l'aide sociale

Deux tiers des jeunes qui bénéficient de l'aide sociale n'ont pas de diplôme professionnel. Pour leur faciliter l'accès à la formation, la Conférence suisse des institutions d'action sociale (CSIAS) demande aux cantons de leur fournir des bourses d'études qui couvrent le minimum vital.Dans la plupart des cas, les bourses d'études - non remboursables - sont conçues uniquement comme des participations aux coûts. Elles ne permettent pas aux jeunes d'en vivre, a relevé mardi devant les médias à Berne Dorothee Guggisberg, secrétaire générale de la CSIAS. Les jeunes, dont les familles dépendent de l'aide sociale sont particulièrement touchés par ce manque de financement. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes