Fortes pluies et violentes rafales de vent en Suisse

De violents orages, accompagnés de fortes rafales de vent, ont frappé la Suisse dimanche soir. Plus de 60 millimètres de pluie sont tombés en 24 heures dans certaines zones, avec de grandes différences régionales, a indiqué lundi MétéoSuisse. Des concerts ont été annulés à Sion.

Patrick Bruel serait-il maudit par la pluie quand il vient en Suisse? L'an dernier au Paléo, un orage tropical avait précédé son concert qui s'était finalement déroulé sous une pluie intermittente. A Sion cette année, son concert a carrément été annulé.

Des trombes d'eau et des rafales de plus de 85 km/h ont balayé le stade de Tourbillon, une bourrasque détruisant même une partie de la scène, prévue pour résister à des vents jusqu'à 70 km/h.

Le reste de la Suisse romande, Fribourg excepté, a été relativement épargné, tout comme l'extrême est de la Suisse. A l'inverse, le Tessin, où une alerte de niveau rouge a été diffusée dans la nuit de dimanche à lundi, a été le plus mouillé, avec 64 mm de pluie mesurés à Robiei, selon MeteoSuisse.

Débordements de cours d'eau pas exclus

Entre ces deux valeurs, les services de météorologie ont constaté près de 45 millimètres d'eau à Planfayon (FR), 44 mm à Berne ou 40 mm à Buchs (AG) en l'espace de 24 heures. Et ce n'est pas fini. D'ici mardi soir, jusqu'à 100 mm de pluie par 24 heures sont prévus par endroits, mais plus généralement entre 30 et 80 mm/24 h, a indiqué Meteonews lundi.

Ces fortes précipitations pourraient entraîner des débordements de cours d'eau. Des glissements de terrain ne sont pas non plus exclus, ajoute Meteonews.

De violentes rafales ont souvent accompagné les orages. Là encore, c'est le Valais, en Suisse romande, qui a connu les plus fortes bourrasques (85 km/h). Par comparaison, Eole n'a soufflé qu'à 65 km/h à Neuchâtel. Le record du pays a été mesuré à Bantiger (BE), avec 94 km/h. Les cantons de Berne, Fribourg, Lucerne, Argovie, Soleure et des deux Bâles ont été dans l'oeil de la tempête.

Voyageurs les pieds dans l'eau

C'est d'ailleurs dans ces régions que les polices cantonales et les pompiers ont eu le plus à faire, avec 150 appels à la centrale d'alarme de Soleure, 135 à celle de Berne ou 50 pour la seule ville de Bâle. Caves, garages et routes inondées, ou arbres déracinés ont constitué l'essentiel des dégâts.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes