Franc fort: les Etats prêts à libérer 500 millions pour le chômage

Le Conseil des Etats a accepté mercredi d'aider les chômeurs pour atténuer les effets du franc fort, la principale mesure du paquet gouvernemental de 870 millions de francs. Pas question en revanche de réduire la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), a-t-il décidé.L'idée d'une baisse générale du taux usuel de la TVA de 8 à 7,5%, prônée par l'UDC, a été balayée par 31 voix contre 10. La Chambre des cantons n'a pas non voulu diminuer la TVA en faveur de l'hôtellerie. /SERVICE


Actualisé le