Gare de Berne-Wankdorf: décès de deux soeurs est en partie élucidé

Le déroulement des événements qui ont conduit au décès des deux soeurs dimanche dernier à la gare de Berne-Wankdorf a pu être en grande partie élucidé. L'intervention d'une tierce personne est exclue: une des soeurs a bousculé l'autre avant que les deux femmes soient happées par l'Intercity.

Plusieurs témoins ont parlé d'une bagarre entre les deux soeurs, a indiqué la police bernoise dans un communiqué vendredi. Les images des caméras de surveillance sont venues étayer cette thèse en montrant que la femme de 33 ans a bousculé sa soeur de 32 ans.

La plus jeune a été happée par l'Intercity avant qu'il ne percute latéralement l'aînée. Les deux femmes se trouvaient à ce moment-là très près des voies.

A l'issue de l'enquête, on ne sait toujours pas si la soeur aînée était consciente des conséquences de son geste. Les deux femmes ont succombé à leurs blessures sur place, à la gare de Berne-Wankdorf.

Le mécanicien aux commandes de l'Intercity Genève-Saint-Gall avait quitté Berne à 18h32. Moins de cinq minutes après le départ, il a freiné en urgence, mais il n'a pas pu éviter le choc.

Série noire

La série noire ne s'est pas arrêtée là. Le jour suivant, un homme de 27 ans et une femme de 32 ans, tous deux de nationalité espagnole, ont été écrasés alors qu'ils traversaient les voies à la gare de Bümpliz-Est, toujours à Berne.

Vers 20h00, ils ont contourné un train régional pour traverser les voies. C'est à ce moment qu'ils ont été happés par un convoi reliant Berne à Fribourg qui traversait la gare de Berne-Bümpliz sans arrêt. Le mécanicien de la locomotive a là encore freiné en urgence, en vain.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus