Genève: 14 ans de prison pour avoir abattu son beau-père

Un Suisse de 33 ans a été condamné vendredi par le Tribunal criminel de Genève à 14 ans de prison pour meurtre et mise en danger de la vie d'autrui. En janvier 2012, l'accusé, qui venait de rompre avec sa compagne, s'était rendu dans l'appartement de sa belle-famille à Vernier (GE) et avait abattu son beau-père de deux balles.

Les juges n'ont retenu aucune circonstance atténuante en faveur du prévenu. Certes, ce dernier vivait des moments difficiles après avoir été quitté par son amie avec qui il a eu une petite fille, mais il n'était pas dans un état de détresse profonde lors des faits, a indiqué la Cour.

Les juges n'ont pas retenu la légitime défense. Le beau-père n'avait pas d'arme sur lui, contrairement à ce qu'a affirmé l'accusé lors de son procès. Concernant cette arme, les déclarations du prévenu ont varié au fil des audiences, a constaté le tribunal. La défense a annoncé qu'elle va faire appel du jugement.

Le Parquet a été suivi

Les magistrats ont suivi dans les grandes lignes le réquisitoire de la représentante du Ministère public, Gaëlle Van Hove, qui avait réclamé une peine de 14 ans de prison à l'encontre du tueur. Ils ont considéré que le prévenu a fait preuve d'une intense volonté homicide et a agi pour un mobile futile et égoïste.

Le drame s'est déroulé en janvier 2012. Le jour du meurtre, le prévenu, d'origine kosovare, était venu récupérer sa fille de 3 ans au domicile de ses beaux-parents pour passer un moment avec elle. Il s'y est rendu armé jusqu'aux dents, emportant avec lui un revolver, un chargeur plein, un couteau et un spray au poivre.

L'accusé est arrivé en avance à son rendez-vous. Son ex-compagne, qui logeait chez ses parents, lui a demandé de revenir plus tard. Il est entré malgré tout et a reçu une gifle de son beau-père avant d'être repoussé dehors. Fou de rage, il a brisé la porte-fenêtre avec son revolver et a fait feu à quatre reprises sur son beau-père.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes