Genève veut plus d'aide fédérale pour lutter contre la criminalité

Le canton de Genève veut que Berne l'aide davantage à lutter contre sa criminalité. Dans une interview au "Matin Dimanche", la conseillère d'Etat Isabel Rochat dit vouloir renégocier les accords avec la Confédération en matière de sécurité. Elle juge la situation "préoccupante"."Je veux que l'on reconnaisse que la situation a changé", déclare la cheffe du département genevois de la sécurité. Selon elle, la grande criminalité vient des banlieues de Lyon, en France. En 2010, 3000 délinquants arrêtés provenaient de la région frontalière et lyonnaise. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes