Immigration: l'Allemagne 1ère destination d'Europe

Ilot de prospérité dans la crise, l'Allemagne est devenue en 2012 la principale destination d'immigration en Europe, et la deuxième derrière les Etats-Unis au sein des pays de l'OCDE. En pourcentage de la population, la Suisse arrive largement en tête.

La Confédération a accueilli 125'600 migrants en 2012, dernière année pour laquelle l'OCDE dispose de données complètes, écrit l'Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE) dans son rapport annuel sur les migrations.

Ce chiffre correspond à 1,6% de la population helvétique. La Suisse devance ainsi la Norvège (1,2%) et l'Australie (1,1%). L'immigration s'est poursuivie en 2013, avec 136'200 nouvelles arrivées, ajoute l'OCDE.

En chiffres absolus, l'Allemagne est devenue le pays d'immigration le plus important d'Europe. Elle a accueilli près de 400'000 migrants en 2012. C'est moins que le million d'entrées enregistrées par les Etats-Unis, premier du classement de l'OCDE, mais plus qu'au Royaume-Uni (286'000), en France (259'000) ou en Italie (258'000).

Comme pour la Suisse, une grande part de ces "entrées permanentes" provient de l'UE. La bonne santé économique de l'Allemagne a attiré les migrants d'Europe centrale ou de l'est, aux liens traditionnellement forts avec le pays, ainsi que ceux du Sud, frappés de plein fouet par la crise.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes