L'EPFZ découvre un nouvel antibiotique dans du crottin de cheval

Des chercheurs de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) ont découvert un nouvel antibiotique potentiel dans du crottin de cheval. Plus précisément dans une sorte de coprin cendré qui prospère sur les matières fécales des équidés.

L'équipe, placée sous la direction de Markus Aebi, professeur à l'Institut de microbiologie de l'EPFZ, a réussi à isoler cette substance jusque-là encore inconnue capable de tuer des bactéries. Elle a reçu le nom de Copsin et a les mêmes propriétés qu'un antibiotique classique.

La Copsin appartient à la classe des défensines, de petites protéines que de nombreux organismes vivants produisent comme défense contre les microbes, a indiqué vendredi l'EPFZ dans un communiqué.

Dans l'industrie alimentaire

On ne sait pas encore à quelles fins cette nouvelle substance issue des crottes de cheval pourra être utilisée un jour. Elle pourrait servir d'antibiotique mais aussi être utile dans l'industrie alimentaire. Car la Copsin a également pour propriété de tuer les listeria, des bactéries présentes dans des aliments d'origine animale et qui sont particulièrement dangereuses pour les femmes enceintes et les personnes immuno-déficientes.

L'EPFZ a déjà déposé une demande de brevet sur la Copsin.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus