L'OVF veut faire la lumière sur la maltraitance de chevaux

L'Office vétérinaire fédéral (OVF) va passer à l'action dans le dossier de la viande de cheval importée issue d'élevages où les animaux sont maltraités. Selon son directeur Hans Wyss, la Suisse a un devoir moral d'agir.Des images fournies par l'association de protection des animaux du canton de Zurich et diffusées cette semaine dans un reportage de la télévision alémanique montrent les mauvais traitements que subissent des chevaux en Argentine, au Mexique, au Canada et aux Etats-Unis. Selon ces recherches, cette viande arrive aussi jusque dans les assiettes suisses. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes