L'accord entre chasseurs n'a pas sauvé le chamois blanc valaisan

Le Haut-Valais a perdu son chamois blanc, dont la couleur faisait la joie des promeneurs et chasseurs. Durant des années, ces derniers se sont d'ailleurs accordés pour ne pas tuer l'animal qui vivait dans la région de Termerwald/Kläna, au-dessus de Brigue.Le chasseur qui l'a trucidé n'a commis aucun délit, mais rompu un accord informel. L'animal avait quatre ans et demi. Selon le garde-chasse valaisan Josef Theler, le tir était tout à fait légal. "Mais je n'arrive pas à comprendre un tel acte", s'énerve-t-il. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes