L'ambassadeur de France en Suisse fustige le "French bashing"

Pour le nouvel ambassadeur de France en Suisse Michel Duclos, le climat de guerre froide qui règne entre Paris et Berne sur les questions fiscales doit s'estomper. Il appelle les édiles suisses à troquer leur "French bashing" pour de l'empathie envers la France."Aujourd'hui, l'objectif est de rétablir le dialogue entre les deux pays", déclare l'ambassadeur dans l'édition de "L'Hebdo" de jeudi. Il appuie ainsi les récents propos tenus par le ministre français des finances Pierre Moscovici, qui lors de sa visite au dernier Forum économique mondial à Davos, a réfuté "toute guerre fiscale" avec la Suisse après sa rencontre avec Eveline Widmer-Schlumpf. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes