L'ancienne ligne du Gothard deviendra une attraction touristique

Les CFF veulent faire de l'ancienne ligne du Gothard une attraction touristique, grâce à laquelle les voyageurs pourront vivre "une expérience ferroviaire". La compagnie ferroviaire compte ainsi prévenir l'abandon qui pourrait menacer la ligne de faîte dès l'ouverture de la NLFA au Gothard en décembre 2016.

Alliés aux cantons du Tessin et d'Uri, les CFF veulent proposer une "offre attrayante et économique", couplée à la promotion touristique de la région du Gothard, a expliqué vendredi Anna Barbara Remund, directrice du trafic régional des CFF, dans le train reliant Airolo (TI) à Göschenen (UR).

Cibler les touristes

Le projet prévoit aussi le financement commun d'un RegioExpress reliant chaque heure Erstfeld (UR) à Lugano ainsi que des trajets dans des trains historiques. La ligne de faîte est notamment célèbre pour la vue sous trois angles différents de l'église de Wassen (UR).

Il s'agit d'éviter le délaissement complet par les passagers de l'ancienne ligne au profit de la nouvelle. Dès 2017, 15'000 personnes devraient emprunter la voie entièrement souterraine, directe et rapide; 500 seulement devraient continuer de choisir celle plus longue et pittoresque du haut. De plus, l'entretien de la vieille ligne, toute en courbes, est relativement onéreux.

Craintes uranaises et tessinoises

Les CFF assurent vouloir "continuer à rendre accessible la ligne qui passe par le haut après l'ouverture du tunnel du Gothard". Des paroles destinées à rassurer les cantons du Tessin et d'Uri.

Ces derniers craignent l'abandon de l'ancienne structure. Lors de la présentation du projet, le conseiller d'Etat uranais Urban Camenzind a d'ailleurs souligné l'importance de ce tronçon ferroviaire pour le développement économique et social de la région.

Interregio jusqu'en 2017

Lundi, l'Office fédéral des transports a refusé une offre concurrente de la compagnie Südostbahn, permettant aux CFF de conserver l'exploitation de la ligne de faîte.

Le train Interregio continuera donc de faire halte une fois par heure à Schwyz, Brunnen, Flüelen, Erstfeld, Göschenen, Airolo, Faido et Biasca jusqu'en décembre 2017. Ensuite, l'ancien tronçon pourrait être déclassé en ligne de transport régional des voyageurs, indemnisé par les cantons concernés et la Confédération.

/ATS


Actualisé le