L'assassin de Chénens (FR) condamné à 18 ans de prison

L'homme qui a tué son ex-amie à Chénens (FR) en 2011, a été reconnu coupable d'assassinat et condamné à 18 ans de prison. Le verdict correspond aux exigences du Ministère public fribourgeois. Pour le Tribunal pénal de la Sarine, le meurtrier a agi sans scrupules.

Retenant la thèse du Ministère public, les juges ont estimé que l'homme avait prémédité son geste en se rendant notamment au Portugal pour acheter une arme "discrète, efficace et non traçable" pour tuer son ancienne compagne.

Le condamné est resté stoïque à l'énoncé du verdict, aussi impassible que durant son procès. A la sortie de l'audience, son avocat a toutefois affirmé "qu'il était capable de passion et d'amour". Estimant la sanction trop lourde, il a annoncé vouloir faire recours devant le Tribunal cantonal.

Deux balles dans la tête

Le prévenu, 56 ans au moment des faits, était allé en matinée chez son ancienne compagne de 53 ans. Il avait tiré sur elle deux fois à la tête avec un fusil. La police l'avait interpellé le lendemain.

Cet homme d'origine portugaise, établi en Suisse depuis une quinzaine d'années, était divorcé. Il a rencontré en 2008 la victime, divorcée elle aussi et mère de deux fils trentenaires. Ceux-ci désapprouvaient sa relation avec cet homme décrit comme possessif.

lls étaient séparés depuis février 2011, après des actes de violence reprochés au prévenu. Mais ils se téléphonaient et se rencontraient encore parfois.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes