L'avocat de Rolf Erb fera recours au Tribunal fédéral

Le sort de Rolf Erb occupera les juges fédéraux. L'avocat de l'héritier de 62 ans a annoncé vouloir faire recours au Tribunal fédéral contre la condamnation de son client à 7 ans de prison. En appel, la Cour suprême zurichoise a reconnu le dernier patron du groupe Erb en faillite coupable d'escroquerie, préjudices aux créanciers et faux dans les titres.

L'avocat du prévenu a indiqué ses intentions après l'énoncé du jugement de deuxième instance. Les juges cantonaux ont qualifié les agissements de Rolf Erb de "cas extrêmement grave de criminalité économique". Ils ont estimé que l'accusé avait agi "avec une grande énergie criminelle, sans scrupules et de manière raffinée".

La Cour a conclu que le prévenu avait maquillé les bilans du groupe Erb durant des années afin d'obtenir de nouveaux crédits bancaires. Rolf Erb a en outre transmis sa fortune à ses fils jumeaux pour la soustraire aux créanciers.

Le sexagénaire nie en bloc les faits reprochés. ll rejette toute la faute sur son père Hugo qui avait dirigé le groupe Erb jusqu'à son décès, au printemps 2003. Peu après la mort du patriarche, l'entreprise de Winterthour s'est effondrée. Il s'agit de la deuxième plus grande faillite de l'histoire économique suisse après celle de Swissair.

Rolf Erb ne sera pas placé en détention en attendant le verdict du Tribunal fédéral. La Cour suprême a en effet rejeté mercredi matin une requête du Ministère public en ce sens. Son passeport lui sera en revanche confisqué, l'empêchant ainsi de quitter la Suisse.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus