La Confédération a soutenu Solar Impulse sans base légale

La Confédération a soutenu le projet Solar Impulse de Bertrand Piccard durant des années à hauteur de centaines de milliers de francs sans base légale. Le pionnier de l'aéronautique est désormais prié de passer à la caisse. Présence Suisse joue les médiateurs pour trouver une solution.Le vice-directeur du Contrôle fédéral des finances (CDF) Armin Vuillemin a confirmé à l'ats l'information annoncée mardi par la radio alémanique DRS. Depuis 2007, Solar Impulse n'a pas dû payer de location pour un hangar à l'aérodrome militaire de Dübendorf (ZH), a confirmé le Département de la défense (DDPS). /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes