La Confédération n'augmentera pas son aide financière au 147

La Confédération ne veut pas augmenter son aide financière à la ligne 147, le service d'aide pour les jeunes géré par Pro Juventute. Elle estime sa contribution actuelle de 600'000 francs appropriée.

Doris Fiala (PLR/ZH) et Barbara Schmid-Federer (PDC/ZH) avaient demandé une hausse de la contribution fédérale alors que Pro Juventute affrontait des difficultés financières. Mais la situation de la fondation s'est entretemps "nettement améliorée", note mercredi le Conseil fédéral dans un rapport.

Les deux conseillères nationales proposaient également la conclusion d'un contrat de prestation tripartite entre la Confédération, les cantons et Pro Juventute. Cette solution n'a toutefois pas été jugée satisfaisante par la Conférence des directeurs cantonaux des affaires sociales (CDAS).

Les cantons continueront donc de soutenir financièrement le 147 de manière indépendante. La CDAS recommande néanmoins aux cantons de soutenir ce service pour un montant total de 800'000 francs.

Le "147" offre gratuitement aux enfants et adolescents un service de conseils et de soutien 24h sur 24. La Confédération et les cantons financent ensemble un peu moins de 50% des coûts de ce service. La fondation assure le complément grâce à des dons et le produit de la vente de timbres.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus