La Suisse est prête à accueillir l'opposante ukrainienne Timochenko

La Suisse a proposé sa médiation dans le différend qui oppose l'Ukraine à Bruxelles, dont les commissaires comptent boycotter l'Euro-2012 de football en raison des conditions de détention de Ioulia Timochenko. La Suisse est prête à accueillir l'ancienne cheffe du gouvernement ukrainien.Berne est en contact depuis plusieurs mois avec Kiev, a indiqué le conseiller fédéral Didier Burkhalter. "Si les parties - l'Union européenne, l'Allemagne et l'Ukraine - le veulent, nous sommes prêts à apporter notre médiation et notre aide d'une autre façon", a déclaré le chef de la diplomatie dans un entretien accordé à la "NZZ am Sonntag" et à "Sonntag". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes