La Suisse pays le plus transparent pour le commerce des armes

La Suisse est le pays le plus transparent parmi les principaux Etats exportateurs d'armes légères, selon une étude de l'IHEID publiée mardi. L'Iran, la Corée du Nord, l'Arabie saoudite et les Emirats sont eux en queue de liste.

Selon le rapport de 320 pages "Dangers quotidiens" publié à Genève par l'Institut des Hautes études internationales et du développement (IHEID) et l'Université de Cambridge, les civils possèdent près de 75% des quelque 875 millions d'armes à feu détenues dans le monde. Environ 526'000 personnes meurent chaque année des suites de violence, mais seulement 10% dans des zones de conflit.

Selon le baromètre 2013, la Suisse, la Roumanie et la Serbie sont les pays les plus transparents pour le commerce des armes légères. Suivent les Pays-Bas, le Royaume-Uni et l'Allemagne.

Le premier pays exportateur, les Etats-Unis, n'arrive qu'au 14e rang, mais précède d'autres grands exportateurs, comme Israël au 31e rang, le Brésil au 42e, la Chine au 44e, ou encore la Russie 47e sur 55 pays. Les quatre pays les moins bien notés, l'Iran, la Corée du Nord, l'Arabie saoudite et les Emirats ont zéro point sur une échelle de 25 (maximum de 20 points pour la Suisse).

La Suisse 5e pays exportateur

Par rapport à l'année précédente, la transparence s'est améliorée dans 14 pays, mais s'est détériorée dans 17 pays. Selon l'étude, la Suisse était en 2010 le 5e pays exportateur d'armes légères et de petit calibre derrière les Etats-Unis, l'Allemagne, l'Italie et le Brésil. Elle arrive devant Israël, l'Autriche et la Russie.

Le rapport étudie toute une série de données de l'usage des armes à feu hors conflit: de la violence conjugale aux gangs du Nicaragua et à la mafia en Italie en passant par la criminalité en Afrique du Sud, les engins explosifs improvisés, le démantèlement des munitions et les marchés illicites.

/SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus