Label: un aliment devra être composé à 80% de produits suisses

Un minimum de 80% de matières premières helvétiques sera nécessaire pour qu'un aliment soit estampillé "suisse". Le National s'est rallié lundi au Conseil des Etats sur ce point. Les deux Chambres divergent en revanche encore sur le seuil à appliquer aux produits industriels.Concernant les produits naturels (plantes, eau, viande), les deux conseils se sont mis d'accord pour un taux de 100% de "suissitude". Par 107 voix contre 80, le National a désormais renoncé à prôner un traitement différencié entre les différents aliments. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes