Le CICR parle d'incertitude et d'inquiétude à Bangui

La population de la capitale de la République centrafricaine est inquiète, a affirmé vendredi à Genève le CICR. Une incertitude générale plane sur le pays. L'organisation poursuit son aide à des milliers de déplacés.Alors que les Centrafricains qui avaient fui les attaques des groupes armés dans le nord du pays commencent tout juste à regagner leurs villages, la situation reste difficile pour des milliers de personnes déplacées, indique le Comité international de la Croix-Rouge (CICR). /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes