Le Champignac d'Or décerné au juge vaudois Patrick Stoudmann

Le juge vaudois Patrick Stoudmann est le lauréat du Champignac d'Or 2012. Il est distingué pour sa phrase: "Or, l'article de M. Nordmann ne prétend pas qu'il faut coucher pour obtenir une patente de restaurateur, mais laisse entendre qu'il est utile d'être introduit."Ces propos, rapportés dans "La Liberté", lui permettent de remporter la statuette de résine dorée façonnée par l'artiste lausannois Henry Meyer. Le Champignac d'Argent a été décerné à Céline Amaudruz, présidente de l'UDC genevoise, pour sa déclaration définitive: "Monsieur Maudet vomit sur l'UDC depuis beaucoup de temps: ça, c'était dur à faire avaler." /SERVICE


Actualisé le