Le Conseil du Jura bernois appelle à voter non

La majorité du Conseil du Jura bernois recommande de voter non lors du scrutin du 24 novembre sur la Question jurassienne. Cette sorte de parlement élu a présenté jeudi un rapport plaidant en faveur du maintien de la région francophone dans le canton de Berne.

"Les avis sont tranchés mais les débats ont été marqués d'un grand respect mutuel", a souligné jeudi à Tavannes le président du Conseil du Jura bernois (CJB) Christophe Gagnebin. Dans son rapport, le CJB détaille les conséquences pour la région d'un non ou d'un oui, ainsi que les instruments existants en faveur du Jura bernois.

Si un non sort des urnes le 24 novembre, il n'y aura plus de débat sur la création d'un canton formé du Jura et du Jura bernois. "Si c'est un double oui, une période d'incertitudes s'ouvre alors pour une durée comprise entre six et huit ans sans que la population du Jura bernois ait la possibilité d'arrêter le processus", souligne le CJB, qui estime que cela détournera la région des enjeux plus cruciaux.

La décision de recommander le non a été prise par 15 voix contre 9 lors d'un vote à bulletin secret. Mais deux membres ont indiqué par la suite s'être trompés et avoir inscrit par erreur un oui sur leur bulletin de vote. Les six élus autonomistes et un élu Vert sont finalement en faveur du oui lors du vote le 24 novembre sur la mise en place d'une assemblée constituante.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes