Le Conseil fédéral a mal piloté les mesures d'accompagnement

Le Conseil fédéral a mal piloté les mesures d'accompagnement à l'accord sur la libre circulation avec l'UE. A deux jours des élections fédérales, la commission de gestion du National tire vendredi à boulet rouge sur le gouvernement.Elle s'appuie sur une évaluation des mesures d'accompagnement par le Contrôle parlementaire de l'administration achevée en juin déjà. Selon ce dernier, la libre circulation des personnes a effectivement pesé sur les salaires en Suisse. Il n'est toutefois pas possible d'en déduire une sous-enchère. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes