Le Conseil national rejette l'initiative populaire "Cleantech"

L'initiative populaire "Cleantech" du PS, qui demande que la Suisse atteigne 50% de courant vert d'ici 2030, est irréaliste et en partie obsolète. Fort de cet avis, le Conseil national a décidé mardi par 111 voix contre 68 de recommander son rejet. Il débattra jeudi d'un contre-projet indirect.L'initiative populaire "de nouveaux emplois grâce aux énergies renouvelables" exige que la Suisse se libère progressivement du nucléaire et du pétrole. Comme première étape, elle fixe pour 2030 une part de 50% de l'approvisionnement par des énergies "vertes", au lieu de 20% aujourd'hui. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus