Le Genevois Pierre Maudet se déclare en faveur d'une police romande

Deux mois après son entrée en fonction, Pierre Maudet détaille sa vision d'une politique de sécurité qui porte au-delà des frontières cantonales. L'idée d'une police romande n'est "pas taboue", mais doit être précédée d'une politique commune au niveau romand.Il y a un an déjà, le commandant de la police jurassienne Olivier Guéniat plaidait pour un regroupement des polices cantonales pour dégager des forces. "Cette idée a le mérite de porter à la bonne échelle la réponse à toute une série de phénomènes très préoccupants, tels que l'aggravation de la violence de rue ou la criminalité sérielle", réagit le conseiller d'Etat genevois en charge de la sécurité dans "Le Matin Dimanche". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes