Le National insiste pour protéger partiellement Christoph Blocher

Christoph Blocher n'a quasiment plus d'espoir de bénéficier de l'immunité parlementaire dans l'affaire Hildebrand. La commission compétente du National a insisté jeudi pour lui accorder une protection partielle, mais son homologue des Etats, qui aura le dernier mot, s'y oppose clairement.La commission de l'immunité du National a confirmé par 5 voix contre 4 sa position décidée avec le même rapport de force en avril. Selon elle, Christoph Blocher est bel et bien protégé par son immunité parlementaire pour les faits qui lui sont reprochés après son assermentation, et il n'y a pas lieu de la lever. /SERVICE


Actualisé le