Le Valais à la fête en 2015 avec de multiples célébrations

Le Valais sera à la fête en 2015. Il célébrera le bicentenaire de son entrée dans la Confédération, mais aussi les 1500 ans de l'abbaye de St-Maurice, les 150 ans de l'ascension du Cervin et il accueille la fête fédérale de tir.

Le Grand Conseil est unanimement entré en matière sur un soutien financier de treize millions de francs pour ces manifestations. Le montant servira aussi à financer la présence valaisanne à l'exposition universelle de Milan en 2015 et les célébrations d'assermentation de la garde pontificale suisse dont le Valais sera le canton invité en 2015.

Cette pléthore de manifestations et de célébrations diverses concentrées sur l'année 2015 est une plate-forme unique pour le canton. L'objectif est de transmettre l'image d'un canton moderne, ouvert et innovant, a dit le chef du département cantonal de l'économie Jean-Michel Cina.

Réconciliation avec la Suisse

Tous les groupes politiques ont approuvé et soutenu la démarche. "En 2015, le Valais va rayonner grâce à ces festivités", a dit Egon Furrer (PDC). "Treize millions de francs pour treize étoiles c'est un minimum", selon Michael Graber (UDC), "Fêter dignement ces événements paraît fondamental" pour Marianna Maret (PDC).

Pour plusieurs parlementaires, ces célébrations sont aussi l'occasion de se rabibocher avec la Suisse, après des votations qui ont provoqué beaucoup de contestations et de frustration. Les projets mettent en avant le fait que le Valais n'est pas rancunier envers la Suisse, a estimé Jean-Michel Cina.

La seule voix discordante vient des Verts. Christophe Clivaz regrette "le côté fourre-tout des manifestations prévues", il est difficile d'y trouver un fil rouge. Les festivités du bicentenaire "auraient été l'occasion de thématiser les relations d'amour-haine que le Valais entretient avec la Confédération".

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes