Le candidat du PDC remporte le "3e tour" de l'élection à Porrentruy

La Ville de Porrentruy (JU) reste un fief de la droite. Le candidat du PDC Pierre-Arnauld Fueg a remporté la mairie du chef-lieu ajoulot. A l'issue d'un "troisième tour" inédit, il a devancé de 152 voix son adversaire du PCSI, Thomas Schaffter.

Après de multiples rebondissements judiciaires liés à des soupçons de fraude électorale, les Bruntrutains connaissent, après onze mois d'attente, le nom de leur nouveau maire. Pierre-Arnauld Fueg a obtenu 1503 voix contre 1351 au candidat du Parti chrétien-social indépendant (PCSI) Thomas Schaffter. La participation a atteint 61,7%, score semblable de celui de deuxième tour en novembre.

C'était alors le candidat du PCSI qui avait terminé en tête avec 28 voix d'avance. Mais en raison des soupçons de fraude électorale, ce scrutin avait été annulé par la justice administrative et Thomas Schaffter n'était jamais entré en fonction.

"La population s'est prononcée d'une manière claire et précise", adéclaré le maire élu Pierre-Arnauld Fueg, 41 ans. Le vainqueur estime que la forte participation a dissipé tous les doutes sur le résultat de ce scrutin. "La campagne a été longue et rude", a avoué le candidat de la droite qui a souligné ne s'être jamais immiscé dans les affaires judiciaires qui ont jalonné cette élection.

Instruction pénale

"Il faut que la sérénité soit retrouvée à Porrentruy", a de son côté souligné le perdant. "Les urnes ont parlé et j'en prends acte". Thomas Schaffter, 39 ans, siège au sein de l'exécutif où il a été réélu comme conseiller municipal. Dimanche, il n'avait pas encore pris de décision sur la suite de sa carrière. Il avait toujours émis des doutes sur la légitimité de ce "3e tour" et son parti ne voulait pas voir sa victoire de 2012 confisquée.

Ce scrutin de novembre avait été annulé en raison de soupçons de graves irrégularités. La Cour constitutionnelle a affirmé que 280 voix d'électeurs avaient été entachées d'irrégularités, soit 13,7%s des votes par correspondance.

Fief de la droite

Le succès de Pierre-Arnauld Fueg permet au PDC de conserver le chef-lieu ajoulot. Depuis plus de 100 ans, la Ville de Porrentruy est dirigée par des élus du PDC ou du PLR.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus