Le canton de Berne ouvre un abri de PC pour les requérants

Le canton de Berne augmente sa capacité d'accueil pour les requérants d'asile. Il disposera de 150 nouvelles places dès la mi-juillet dans la commune de Riggisberg qui met à sa disposition un abri de la protection civile et un cantonnement militaire.

Cette solution doit permettre d'héberger le nombre croissant de requérants d'asile qui sont attribués par la Confédération au canton de Berne, a indiqué la Direction cantonale de la police et des affaires militaires. Les 19 centres du canton sont complets et ne peuvent donc plus accueillir de nouveaux migrants.

Neuchâtel aussi concerné

Berne n'est pas un cas isolé. Le canton de Neuchâtel cherche aussi une structure pour abriter les demandeurs d'asile, les deux centres d'hébergement de Couvet et de Fontainemelon affichant complet. Le Conseil d'Etat neuchâtelois a annoncé mardi avoir chargé le Service de la sécurité civile et militaire de planifier la mise sur pied d'un abri de protection civile à brève échéance.

Cette solution doit permettre d'assurer l'accueil des requérants attribués au canton de Neuchâtel jusqu'à l'utilisation complète du centre fédéral de Perreux par l'Office fédéral des migrations (ODM). L'ouverture de cette infrastructure est prévue cet automne.

Afflux de requérants

Le nombre élevé de demandes d'asile enregistrées en Suisse depuis plusieurs semaines de même que l'exode des Syriens ont récemment conduit la Confédération à demander à tous les cantons d'augmenter rapidement leurs capacités d'accueil.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus