Le chasseur avait pris un cueilleur de chanvre pour un sanglier

Le chasseur avait pris un cueilleur de chanvre pour un sanglier, selon ses dires, et l'avait grièvement blessé: il écope de six mois de prison avec sursis. Suite à cet accident survenu dans un champ de maïs à Villeneuve (FR) en 2012, le quadragénaire a l'interdiction de chasser en Suisse pendant cinq ans.

Cet homme a été reconnu coupable de lésions corporelles graves par négligence, mise en danger de la vie d'autrui et contravention à la loi fribourgeoise sur la chasse. Il devra aussi s'acquitter d'une amende de 500 francs.

De son côté, la victime est reconnue coupable d'infraction à la loi sur les stupéfiants: équipée d'un sac-poubelle, elle récoltait du chanvre destiné à la vente. Pas moins de cinquante plants avaient été trouvés sur les lieux.

Seize opérations chirurgicales

Mais ce sexagénaire, très affecté physiquement et psychologiquement par l'accident, est exempté de toute peine. Il s'est trouvé en danger de mort, a été atteint par un tir de grenaille, notamment à l'abdomen. Après seize opérations chirurgicales, il n'est toujours pas rétabli.

L'accident s'est produit un après-midi d'automne. Les trois coups de cor avaient retenti pour signifier la fin de la battue. Mais le chasseur, après avoir entendu du bruit, a rechargé son fusil et a fait feu sur une "masse noire" aperçue dans le champ de maïs.

Il lui est reproché d'avoir tiré après la battue, et de ne pas avoir procédé à l'identification formelle de la cible, a expliqué mercredi le Ministère public fribourgeois. Ces deux ordonnances pénales ont été prononcées la semaine dernière.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes