Le commandant de la Garde suisse quittera son poste fin janvier

Le commandant de la Garde suisse pontificale, Daniel Rudolf Anrig, quittera son poste à la fin janvier, ont indiqué les médias du Vatican, citant le Saint-Siège. Le pape François va devoir désigner un successeur. Il pourrait s'agir d'un Romand.

Le St-Gallois avait été nommé en 2008 par le pape Benoît XVI, en remplacement d'Elmar Mäder, un autre St-Gallois. Le mandat du commandant de la Garde suisse est en général de cinq ans, mais il avait été prolongé.

La décision du pape serait liée à sa volonté de donner une connotation "moins militaire" à la Garde suisse, ont indiqué des sources vaticanes citées par l'agence italienne ANSA.

Selon l'agence française spécialisée sur le Vatican I.media, son successeur pourrait être l'actuel vice-commandant de la Garde suisse, Christophe Graf. Ce Valaisan né à Sion est entré il y a 27 ans comme simple hallebardier dans le corps fondé en 1506 pour assurer la garde du pape Jules II della Rovere.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes