Le corps de la sociothérapeute retrouvé à Versoix (GE)

Un corbillard a quitté vendredi vers 14h45 le périmètre sécurisé par la police dans la commune de Bellevue (GE). C'est là qu'a été retrouvé le corps présumé de la sociothérapeute de 34 ans qui avait disparu jeudi matin alors qu'elle accompagnait un détenu de 39 ans en sortie planifiée éducative.

Les autorités genevoises ne donnent aucune précision sur ce drame avant la conférence de presse prévue à 16h00.

Le corps a été découvert vendredi matin. Fabrice A., le détenu, était toujours en cavale en début d'après-midi. L'homme, notamment condamné pour viol, se trouvait au centre de sociothérapie de la Pâquerette, qui se situe dans l'enceinte de la prison de Champ-Dollon.

La Pâquerette prend en charge des détenus condamnés à de lourdes peines et atteints de désordres graves de la personnalité, qui ne correspondent toutefois pas à des maladies mentales. L'établissement leur réapprend à vivre en société. Les pensionnaires du centre sont considérés comme des êtres responsables susceptibles d'évoluer.

Fabrice A. et son accompagnatrice effectuaient une sortie planifiée éducative quand ils ont disparu. Les deux personnes ne se sont pas présentées à leur rendez-vous, jeudi, à 11h00. La police genevoise a signalé qu'elles se déplaçaient à bord d'une Citroën Berlingo blanche, immatriculée dans le canton de Genève.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes